Soyez professionel·les !

La Permanence partage ici un témoignage de danseureuses du CCN - Ballet de Lorraine. https://photo.rmn.fr/archive/95-001943-2C6NU0NXUI79.html En mai dernier, il a fallu que tout s’arrête au CCN Ballet de Lorraine. La vingtaine de danseurs et danseuses du ballet ont stoppé leurs répétitions, pourtant à une semaine d’une première, pour sauter dans un car et passer une … Lire la suite Soyez professionel·les !

📣 Sortie de la grande hache n°2 & lancement du site des technicienxnes

https://www.r22.fr/antennes/la-permanence/quellerepresentationssurlesscenesfrancaises Ce podcast restitue un rendez-vous collectif organisé par la Permanence en novembre 2021. Un temps de partage et de réflexion autour des questions qui nous animent et pour lesquelles nous luttons. Après une journée consacrée à des ateliers sur trois thèmes — le consentement dans la danse (en mixité choisie sans mecs cis) ; … Lire la suite 📣 Sortie de la grande hache n°2 & lancement du site des technicienxnes

Fin de partie

La Permanence, comme beaucoup d’autres organisations militantes, est mobilisée pour assurer une veille dans notre secteur et ailleurs. Plus que jamais, nous sommes et resterons mobilisé·es pour défendre les plus précaires, travailleur·ses de l’art mais aussi toutes celles et ceux contraint·es de travailler (soignant.e.s, ouvrier·es, personnel de ménage, livreur·ses, personnel des supermarchés....), sans compter les … Lire la suite Fin de partie

Vœux 2020 !

Nous souhaitons à tou·tes nos allié·es, complices, camarades une très belle année 2020. On en profite pour rediffuser une vidéo dans laquelle on fait parler un « artiste engagé » qui étend sa lutte contre le réchauffement climatique et la transforme en une lutte intersectionnelle. https://documentations.art/Nous-sommes-un-artiste-engage-La-Permanence Et on voudrait rallonger notre liste de vœux avec … Lire la suite Vœux 2020 !

Des étudiant·e·s du CNDC d’Angers s’expriment.

Le collectif La Permanence a été sollicité par des étudiant.e.s en formation au CNDC d’Angers de 2014 à 2018, suite à un malaise profond qui semble s’être installé au sein de cette institution. Leurs récits, dont nous ne publions qu’une partie, témoignent d’une situation alarmante au sein d’une des trois seules écoles nationales supérieures proposant actuellement une formation en danse contemporaine en France.