R22/La Permanence

Sur une invitation de Béatrice Rettig, la Nuit Blanche Radiophonique de Khiasma s’est ouverte sur les coups de midi avec les voix de Aminata Labor et Louise Buléon Kayser pour une expérience du collectif  La Permanence : se plonger dans une programmation artistique à travers le prisme des discriminations et en écrire la réception personnelle.

« Nouveau carré, paf, photo gris noir blanc. Peau blanche d’un homme, barbe blanche, lunette et costar, et d’un jeune homme flou. donc : blanc flou.

International. Par quel bout on prend tout ça ? Sachant qu’au dessus des noms des artistes, en lettres capitales, il y a leurs nationalités. Je guette, (…) les non-blancs sont pas des masse à travailler sur un thème distant, éloigné de leurs histoires de peau qui colle. (…) Les corps d’Europe, bien passeportés, peuvent s’attarder sur leur point d’ancrage, oubliant souvent leur trajet vite accomplis. »

Vous pouvez l’écouter ici :

https://r22.fr/antennes/espace-khiasma/nuit-blanche-2017/la-permanence

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s